Stockage / manutention

Séchoir par brassage

• Capacité de 100 à 635T • Diamètre cellules de 7,32m à 14,63m (1 à 5 vis de brassage) • Vis d’extraction du grain haut débit • Répartiteur de grain • Contre paroi intérieure Les + : • polyvalent, • agitation douce du grain, • séchage basse température

Télécharger la documentation

Un projet ?

Contactez-nous
Descriptif produit
Pictogramme Flêche

Principe de fonctionnement : Le chargement des cellules sécheuses par brassage s’effectue par le toit. La répartition du grain est assurée par un disperseur rotatif. Le fonctionnement de la cellule repose sur un ou deux ventilateurs-brûleurs qui propulsent l’air chaud à travers un plancher perforé. Sur certains modèles, un second ventilateur en dépression, sur le haut de la cellule, assure une parfaite circulation de l’air. L’évacuation de l’air chaud saturé de vapeur d'eau se fait par des aérateurs protégés situés sur le toit. Le long de la paroi, des gaines perforées ou, de préférence, la contre-paroi évite(nt) tout phénomène de condensation. Le grain ne colle pas aux parois de la cellule. L’air chauffé à 50-60 °C est délivré par des brûleurs. Un capteur de température situé au niveau du plancher contrôle automatiquement leur mise en route ou leur arrêt. Plusieurs vis verticales agitent doucement le grain durant le séchage et le remontent vers le haut du tas. Ces vis sont montées sur une poutre qui suspendue par un axe central et de déplaçant sur un chemin de roulement périphérique, de façon à parcourir en intégralité le contenu de la cellule. Plusieurs heures sont nécessaires avant que les vis ne réalisent le tour complet de la cellule. La vidange s’effectue par le fond de la cellule. Une trappe est alors tirée depuis l’extérieur. Une vis racleuse pivotant autour du même axe que les vis brasseuses contribue à la vidange complète de la cellule.